Karina JIMENEZ GARCIA Lauréate de la bourse 2016 Loréal pour les femmes et la science

Le 12 octobre dernier, Karina Jimenez Garcia a reçu le Prix Loréal-Unesco pour les femmes en science “génération jeunes chercheuses”.

 

Créer de nouveaux matériaux aux propriétés incroyables est un véritable enjeu pour révolutionner et améliorer notre quotidien comme de récentes innovations l’ont démontré (trains électriques à grande vitesse à lévitation magnétique, révolution des télécommunications, IRM, etc…). Actuellement en second post-doctorat, au sein du laboratoire Kastler-Brossel et de l’Institut de Physique du Collège de France, Karina Jiménez García crée avec ses collègues des proto-matériaux (proto- types de nouveaux matériaux inexistants à l’état naturel et que les chercheurs créent dans le laboratoire) à partir de quelques milliers d’atomes préparés à très basse température. Ces matériaux se composent de gaz atomiques très dilués, bien plus dilués que l’air d’une pièce. Ils sont prépa- rés sous vide et sont si fragiles qu’ils sont manipulés au sein d’un appareil spéciale- ment conçu utilisant des lasers et des champs magnétiques. Karina Jiménez García étudie les propriétés magnétiques de ces matériaux, appelés condensats de Bose-Einstein, qui sont régies par les lois de la mécanique quantique. « J’étudie l’arrangement spatial des composants fondamentaux des matériaux afin de comprendre leurs propriétés magnétiques. Cette recherche pourrait à plus long terme faire avancer les technologies basées sur des matériaux magnétiques comme les disques durs de nos ordinateurs », décrit la jeune physicienne expérimentale. Une amélioration attendue par beaucoup !

http://fondationloreal.com/posts/generation-jeunes-chercheuses/fr